L’horticulture indienne est en plein essor

« Nous attendons une énorme demande en produits d’ombrage », déclare Mayur Patel de Sabar Agro Seeds.

Soixante pour cent de l’économie indienne s’appuient sur l’agriculture. Aujourd’hui, l’horticulture est en plein essor : de plus en plus de fermiers se convertissent aux produits horticoles. Les régions horticoles typiques sont le Maharastra, le Gujarat et le Rajasthan. Sabar Agro Seeds, dans le Gujarat, est le deuxième plus grand fournisseur de semences pour les cultures couvertes en Inde et, depuis l’année dernière, le distributeur des produits d’ombrage Sudlac.

Sabar Agro Seeds évolue dans la production et la commercialisation de semences depuis 20 ans. L’entreprise est l’un des plus gros importateurs de semences du pays et le deuxième plus grand fournisseur de semences pour les cultures couvertes en Inde. « Dans la partie occidentale de l’Inde, nous commercialisons des semences produites par Monsanto et Enza Seeds et sommes le distributeur exclusif de Turkish Yuksel Seeds. Yuksel est la deuxième plus grande marque utilisée dans la culture sous serre en Inde. Nous produisons nous-mêmes les semences sur plus de 200 ha, dans différentes parties du pays, aussi bien en plein champ que sous serres plastique. Cette production est destinée à l’Inde et aux pays voisins », explique Mayur Patel. Il est le directeur des ventes et le copropriétaire de l’entreprise fondée par son père, Dineshbhai Patel. Mayur Patel est également responsable des importations et du marketing des produits importés.

L’horticulture en Inde

Chaque jour, M. Patel constate que de plus en plus de fermiers se convertissent à l’horticulture, tels que les poivrons, les concombres et les tomates. Pour l’heure, ces cultures sont essentiellement produites en plein champ. « La production horticole a explosé ces cinq dernières années en Inde. Les cultivateurs sont ouverts aux nouvelles techniques innovantes, tandis que le gouvernement encourage le développement du secteur horticole par le biais de subventions. Je prévois d’énormes opportunités et possibilités de croissance pour les entreprises européennes dans les 10 à 15 prochaines années. Aujourd’hui, les cultivateurs continuent de produire essentiellement pour les marchés locaux.

Selon M. Patel, la culture couverte sous plastique a commencé il y a seulement cinq à six ans. « Il ne faut donc pas s’attendre à une horticulture haute technologie avant 10 à 15 ans ; 98 pour cent des serres ne sont toujours pas équipées d’un système de gestion du climat. Mais l’évolution est rapide. »

Forte demande de peintures d'ombrage pour serres en Inde

Un réseau de distributeurs

L’année dernière, l’entreprise est devenue un distributeur des produits Sudlac. « Nous avons découvert Sudlac sur le site Web Freshplaza. En septembre dernier, nous avons invité Ruben Lensing, responsable des exportations pour Sudlac, à venir nous voir à l’Agrifair du Gujarat. »
M. Lensing a également rendu visite à l’un des plus gros clients du distributeur. Cette entreprise possède plus de 3 ha de serres plastique et 16 ha de plein champ dédiés au concombre, au poivron et à la tomate. « Le principal problème pour les exploitations comme celle-ci est que la température peut atteindre 50 °C dans la serre en juillet et août. En appliquant nos produits d’ombrage, les cultivateurs peuvent compenser de tels pics de chaleur. Cela leur permet de prolonger la saison de culture et d’accroître le rendement. Les recettes supplémentaires dégagées grâce à l’amélioration du climat sous serre compensent aisément le coût du Sombrero. »
Selon M. Lensing, Sombrero fonctionne très bien sur le plastique. « Par rapport à la poudre, le Sombrero a pour avantage d’être plus simple à appliquer, en une couche très homogène. Il est également avantageux en termes de rapport qualité-prix. Comparée aux solutions d’ombrage amovibles, la couche protectrice s’use lentement au fil de la saison, de sorte qu’aucune solution de nettoyage ne soit nécessaire pour l’enlever. Et cela fait une grande différence en matière de coûts. »

Premières expériences

L’entreprise de semences a commandé un container entier de solution d’ombrage Sombrero. « Mi-septembre 2016, Sabor Agro Seeds a lancé des essais avec Sombrero sur des serres locales. Les cultivateurs les plus professionnels de la région ont été invités à utiliser le produit. Il est important de commencer avec ces producteurs car, si l’expérience est réussie, les autres suivront », explique M. Lensing.
Il a également visité le Centre d’excellence local qui abrite, grâce au gouvernement du Gujarat, une recherche subventionnée visant à améliorer la qualité des produits sous serre. Ce travail suscite un grand intérêt. Ils souhaitent également mener des essais avec les produits d’ombrage Sudlac.
M. Patel précise qu’il est trop tôt pour analyser les résultats dans les différentes serres du fait que la saison ne soit pas encore terminée. « Si les cultivateurs dans plus de 30 pays sont satisfaits des produits Sudlac, pourquoi pas l’Inde ? »
Il voit un grand potentiel pour les produits d’ombrage. » Le concept de l’ombrage est encore nouveau en Inde, mais il devrait susciter de plus en plus d’intérêt. Quoi qu’il en soit, le cultivateur comme le distributeur qu’il est se montre très satisfait. « Le service et la communication offerts par Sudlac sont excellents. »